Mané, je l’ai rencontrée il y a bien longtemps. Aujourd’hui, elle est chanteuse et elle pèse dans le game.

Je vous ai déjà dit que quand j’étais petite je voulais être Britney Spears ? Il y a presque dix ans, cette folie m’avait soudainement reprise et je m’étais inscrite à des cours de chant. Puis un jour, cette minette a débarqué. C’est limite si j’ai pas pleuré la première fois que je l’ai entendu chanter.

On ne s’était pas revues depuis plusieurs années quand la semaine dernière, on s’est retrouvées au Pointu à Lausanne pour déguster un iced coffee et papoter.

Il s’en est passé un tas de choses depuis nos cours de chant : Mané est à la poursuite de ses rêves et elle fonce !

Pendant que certaines continuent de chanter sous la douche, Mané se propulse sur le devant de la scène, et elle compte bien y rester.

Tout d’abord direction Londres en 2013 pour étudier la musique. « Une période de rêve » me raconte-t-elle, où elle a vécu en coloc avec d’autres chanteuses (dont le duo Marzella).

Elle revient deux ans plus tard en Suisse, avec plein de chansons dans sa valise. Mais pas question de se poser trop longtemps : pendant l’été 2016, elle part aux USA. A Los Angeles, elle a pu fouler la scène du célèbre Hotel Café – l’équivalent Hollywoodien du Bleu Lézard à Lausanne – là où Katy Perry a fait ses débuts !

Coup de chance ? Absolument pas.

C’est pas pour rien qu’une de ses chansons s’intitule « Lioness » : Mané est une vraie lionne. Elle a pris son courage à deux mains et écrit un e-mail aux organisateurs. « Au pire ils ne me répondent pas » s’est-elle dit. Le lendemain, on lui annonce qu’elle est programmée pour jouer sur la scène principale. #OMG

« J’arrivais pas à y croire, chaque jour je me disais ils vont m’écrire et me dire qu’il se sont trompés ! »

C’est pendant un de ses concerts à L.A. qu’elle a rencontré et joué avec Mike Manning, qui a été le guitariste de Demi Lovato pendant 7 ans de tournées. Depuis, il a arrangé les morceaux de Mané pour ses lives et a ramené plein de personnes à ses concerts – dont la soeur de Demi Lovato. #DoubleOMG

Finalement de retour sur les côtes européennes, elle se met à travailler sur son E.P avec Yaacov et Meïr Salah (producteurs qui bossent entre autres avec Slimane et Marina Kaye). #TripleOMG

Facile de faire carrière dans la musique ?

Raconté comme ça, ça peut sembler facile. Mais dès le début, il est commun de rencontrer des obstacles quand on essaie de sortir des sentiers battus.

Tente donc de parler de tes rêves les plus ambitieux, tu auras toujours quelqu’un pour te décourager et te suggérer de faire quelque chose de plus accessible.

« Tu finis tes études, t’as plein de gens qui te disent « ouais mais faut que tu trouves un vrai travail »… Alors que c’est un vrai travail ! »

Eh oui, ça demande énormément d’énergie. Un coup d’oeil à son planning des prochaines semaines : faire la promo de sa campagne de crowdfunding, des concerts, des enregistrements et du temps passé entre Paris, Londres et New York.

Mané fait une analogie: « Je pense à toutes les personnes qui créent leur entreprise, il a bien fallu qu’elles investissent quelque chose au départ ». Et elle, elle investit toute son énergie et sa passion dans sa carrière.

D’ailleurs, parlant d’investissement, Mané fait du kickboxing régulièrement et essaie de manger sainement. « Si tu te sens bien dans ton corps, tu te sens bien dans ta tête, et vice versa. C’est un cercle vertueux ». (J’aime comme cette nana a tout compris!!)

A part sa voix absolument incroyable, il y a quelque chose d’autre de particulier chez Mané : sa persévérance. « Je sais au fond de moi que c’est ça dont je rêve… depuis que j’ai 6 ans! […] Une carrière ça se développe sur le long terme, et à certains moments tu te dis « j’aimerais déjà être arrivée » parce que t’es fatiguée à force de tout donner » – mais rien ne l’arrête. Pour elle, c’est tout ou rien : elle ne se voit pas faire autre chose.

Suivre son instinct et ses envies, c’est une philosophie qu’elle aimerait enseigner à sa petite soeur de 8 ans. « Après tout, on n’a qu’une vie […] Je pense que tous les rêves sont réalisables, même si certains prennent plus de temps ».

Un iced coffee au Pointu, avec Mané, chanteuse lausannoise à la poursuite de ses rêves

C’est rigolo car Mané et moi, on partage cette même idée que si c’est de la positivité que tu mets dans l’univers, c’est de la positivité tu récupéreras.

Pas besoin de parler de Karma. Être positif, ça aide à être plus conscient des opportunités qui s’offrent à toi. Et bim, il ne te reste plus qu’à les saisir.

Il y a pas longtemps je te parlais de réaliser tes rêves dans cet article. Si tu as compris le message, la passion et la visualisation c’est bien beau, mais ensuite il faut passer à l’action. On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs ma chère.

Rappelle-toi: Chaque petite chose que tu fais a le potentiel de te rapprocher de ta Dream list.

Tu veux créer ton propre blog ? Tu sors une feuille de papier et tu commences à écrire ton projet, tu achètes un nom de domaine…

De la même manière, être chanteuse, ça passe par le fait de prendre des cours de chant, s’entraîner régulièrement, oser écrire un e-mail, avoir le culot d’aller parler à quelqu’un, ou bien… De sortir un E.P.

Son E.P

Je pourrais essayer de faire passer ça discrètement et te suggérer brièvement de financer le projet de Mané. « Oui c’est une amie et elle est trop cool, donc donne-lui de l’argent. Please ? »

Mais toi-même tu sais, je suis pas une fille comme ça et j’ai mon propre agenda.

Moi, mon but c’est d’inspirer les nanas à avoir confiance en elles et à être la meilleure version d’elles-mêmes. That’s « all I need ». 😉

Sur le long terme, j’aimerais que The Lazy French Girl soit une immense communauté qui regrouperait toutes les perles rares que vous êtes. Pas seulement parce que ce serait fun de créer le #LazySquad mais aussi parce que je crois très fort au soutien qu’on peut s’apporter les unes les autres.

Et même si je suis seule pour le moment dans mon #LazySquad, je met la première pierre à l’édifice et commence aujourd’hui en soutenant Mané dans sa démarche.

« Un E.P. c’est quoi ? »

Un E.P, c’est un CD de 5 titres qui sert de carte de visite à un artiste. Le but de Mané (pour l’instant) c’est d’en réaliser un, afin de pouvoir faire sa promo auprès des programmateurs et de jouer à plein d’endroits. Cela lui permettrait de se faire connaître davantage.

Mais vu que c’est un projet qui nécessite des fonds, Mané a lancé sa campagne de crowdfunding sur We Make It qui durera jusqu’au 31 août.

C’est simple, tu cliques ici, et tu choisis quel montant tu veux lui donner. C’est possible de donner 1.-, mais à partir de 5.-, chaque don s’accompagne de quelque chose que tu recevras en retour.
C’est donnant-donnant: tu pourrais recevoir une chanson inédite, un cours de chant, un brunch, un concert privé ou bien même un voyage à Paris !

Ah et je t’ai pas dit ! Si d’ici mardi elle atteint une certaine somme, elle pourrait remporter 3000.- supplémentaires via le Swisscom Music Booster. :O Et elle en est pas loin..!!

Cet E.P permettrait à Mané de faire un pas de plus sur le chemin qu’elle se trace. « Ça fait des années que je bosse sur ma musique, et j’ai envie d’avoir un truc concret ! ».

Perso, j’ai hâte de la voir sur la scène d’un gros festival et de dire à tous les gens dans la foule autour de moi « Ha ! C’est en partie grâce à moi qu’elle est là aujourd’hui » hahahaha 😛

 

Le mot de la fin : Mané, you go girl !!

4