Mané, ou « comment partir à la poursuite de ses rêves et devenir chanteuse »

Mané, ou « comment partir à la poursuite de ses rêves et devenir chanteuse »

Mané, je l’ai rencontrée il y a bien longtemps. Aujourd’hui, elle est chanteuse et elle pèse dans le game.

Je vous ai déjà dit que quand j’étais petite je voulais être Britney Spears ? Il y a presque dix ans, cette folie m’avait soudainement reprise et je m’étais inscrite à des cours de chant. Puis un jour, cette minette a débarqué. C’est limite si j’ai pas pleuré la première fois que je l’ai entendu chanter.

On ne s’était pas revues depuis plusieurs années quand la semaine dernière, on s’est retrouvées au Pointu à Lausanne pour déguster un iced coffee et papoter.

Il s’en est passé un tas de choses depuis nos cours de chant : Mané est à la poursuite de ses rêves et elle fonce !

Pendant que certaines continuent de chanter sous la douche, Mané se propulse sur le devant de la scène, et elle compte bien y rester.

Tout d’abord direction Londres en 2013 pour étudier la musique. « Une période de rêve » me raconte-t-elle, où elle a vécu en coloc avec d’autres chanteuses (dont le duo Marzella).

Elle revient deux ans plus tard en Suisse, avec plein de chansons dans sa valise. Mais pas question de se poser trop longtemps : pendant l’été 2016, elle part aux USA. A Los Angeles, elle a pu fouler la scène du célèbre Hotel Café – l’équivalent Hollywoodien du Bleu Lézard à Lausanne – là où Katy Perry a fait ses débuts !

Coup de chance ? Absolument pas.

C’est pas pour rien qu’une de ses chansons s’intitule « Lioness » : Mané est une vraie lionne. Elle a pris son courage à deux mains et écrit un e-mail aux organisateurs. « Au pire ils ne me répondent pas » s’est-elle dit. Le lendemain, on lui annonce qu’elle est programmée pour jouer sur la scène principale. #OMG

« J’arrivais pas à y croire, chaque jour je me disais ils vont m’écrire et me dire qu’il se sont trompés ! »

C’est pendant un de ses concerts à L.A. qu’elle a rencontré et joué avec Mike Manning, qui a été le guitariste de Demi Lovato pendant 7 ans de tournées. Depuis, il a arrangé les morceaux de Mané pour ses lives et a ramené plein de personnes à ses concerts – dont la soeur de Demi Lovato. #DoubleOMG

Finalement de retour sur les côtes européennes, elle se met à travailler sur son E.P avec Yaacov et Meïr Salah (producteurs qui bossent entre autres avec Slimane et Marina Kaye). #TripleOMG

Facile de faire carrière dans la musique ?

Raconté comme ça, ça peut sembler facile. Mais dès le début, il est commun de rencontrer des obstacles quand on essaie de sortir des sentiers battus.

Tente donc de parler de tes rêves les plus ambitieux, tu auras toujours quelqu’un pour te décourager et te suggérer de faire quelque chose de plus accessible.

« Tu finis tes études, t’as plein de gens qui te disent « ouais mais faut que tu trouves un vrai travail »… Alors que c’est un vrai travail ! »

Eh oui, ça demande énormément d’énergie. Un coup d’oeil à son planning des prochaines semaines : faire la promo de sa campagne de crowdfunding, des concerts, des enregistrements et du temps passé entre Paris, Londres et New York.

Mané fait une analogie: « Je pense à toutes les personnes qui créent leur entreprise, il a bien fallu qu’elles investissent quelque chose au départ ». Et elle, elle investit toute son énergie et sa passion dans sa carrière.

D’ailleurs, parlant d’investissement, Mané fait du kickboxing régulièrement et essaie de manger sainement. « Si tu te sens bien dans ton corps, tu te sens bien dans ta tête, et vice versa. C’est un cercle vertueux ». (J’aime comme cette nana a tout compris!!)

A part sa voix absolument incroyable, il y a quelque chose d’autre de particulier chez Mané : sa persévérance. « Je sais au fond de moi que c’est ça dont je rêve… depuis que j’ai 6 ans! […] Une carrière ça se développe sur le long terme, et à certains moments tu te dis « j’aimerais déjà être arrivée » parce que t’es fatiguée à force de tout donner » – mais rien ne l’arrête. Pour elle, c’est tout ou rien : elle ne se voit pas faire autre chose.

Suivre son instinct et ses envies, c’est une philosophie qu’elle aimerait enseigner à sa petite soeur de 8 ans. « Après tout, on n’a qu’une vie […] Je pense que tous les rêves sont réalisables, même si certains prennent plus de temps ».

Un iced coffee au Pointu, avec Mané, chanteuse lausannoise à la poursuite de ses rêves

C’est rigolo car Mané et moi, on partage cette même idée que si c’est de la positivité que tu mets dans l’univers, c’est de la positivité tu récupéreras.

Pas besoin de parler de Karma. Être positif, ça aide à être plus conscient des opportunités qui s’offrent à toi. Et bim, il ne te reste plus qu’à les saisir.

Il y a pas longtemps je te parlais de réaliser tes rêves dans cet article. Si tu as compris le message, la passion et la visualisation c’est bien beau, mais ensuite il faut passer à l’action. On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs ma chère.

Rappelle-toi: Chaque petite chose que tu fais a le potentiel de te rapprocher de ta Dream list.

Tu veux créer ton propre blog ? Tu sors une feuille de papier et tu commences à écrire ton projet, tu achètes un nom de domaine…

De la même manière, être chanteuse, ça passe par le fait de prendre des cours de chant, s’entraîner régulièrement, oser écrire un e-mail, avoir le culot d’aller parler à quelqu’un, ou bien… De sortir un E.P.

Son E.P

Je pourrais essayer de faire passer ça discrètement et te suggérer brièvement de financer le projet de Mané. « Oui c’est une amie et elle est trop cool, donc donne-lui de l’argent. Please ? »

Mais toi-même tu sais, je suis pas une fille comme ça et j’ai mon propre agenda.

Moi, mon but c’est d’inspirer les nanas à avoir confiance en elles et à être la meilleure version d’elles-mêmes. That’s « all I need ». 😉

Sur le long terme, j’aimerais que The Lazy French Girl soit une immense communauté qui regrouperait toutes les perles rares que vous êtes. Pas seulement parce que ce serait fun de créer le #LazySquad mais aussi parce que je crois très fort au soutien qu’on peut s’apporter les unes les autres.

Et même si je suis seule pour le moment dans mon #LazySquad, je met la première pierre à l’édifice et commence aujourd’hui en soutenant Mané dans sa démarche.

« Un E.P. c’est quoi ? »

Un E.P, c’est un CD de 5 titres qui sert de carte de visite à un artiste. Le but de Mané (pour l’instant) c’est d’en réaliser un, afin de pouvoir faire sa promo auprès des programmateurs et de jouer à plein d’endroits. Cela lui permettrait de se faire connaître davantage.

Mais vu que c’est un projet qui nécessite des fonds, Mané a lancé sa campagne de crowdfunding sur We Make It qui durera jusqu’au 31 août.

C’est simple, tu cliques ici, et tu choisis quel montant tu veux lui donner. C’est possible de donner 1.-, mais à partir de 5.-, chaque don s’accompagne de quelque chose que tu recevras en retour.
C’est donnant-donnant: tu pourrais recevoir une chanson inédite, un cours de chant, un brunch, un concert privé ou bien même un voyage à Paris !

Ah et je t’ai pas dit ! Si d’ici mardi elle atteint une certaine somme, elle pourrait remporter 3000.- supplémentaires via le Swisscom Music Booster. :O Et elle en est pas loin..!!

Cet E.P permettrait à Mané de faire un pas de plus sur le chemin qu’elle se trace. « Ça fait des années que je bosse sur ma musique, et j’ai envie d’avoir un truc concret ! ».

Perso, j’ai hâte de la voir sur la scène d’un gros festival et de dire à tous les gens dans la foule autour de moi « Ha ! C’est en partie grâce à moi qu’elle est là aujourd’hui » hahahaha 😛

 

Le mot de la fin : Mané, you go girl !!

Obtenir tout ce dont tu as toujours rêvé, en 10 minutes… Depuis ton lit !

Obtenir tout ce dont tu as toujours rêvé, en 10 minutes… Depuis ton lit !

Si je te disais qu’en dix petites minutes tu peux maximiser tes chances d’avoir tout ce dont tu rêves, tu ne me croirais probablement pas.

Tu peux fermer cette fenêtre en te disant « ça y est, encore une qui a mangé trop de chou kale »… Ou bien tu peux continuer à lire cet article et faire un pas de plus vers ton #lifegoal.

Je ne suis pas une adepte de la pensée magique et j’ai du mal avec le mot « miracle »…. Donc crois-moi, ce que je veux partager avec toi, ce n’est pas un remède digne d’un film Disney.

Revenons un petit peu en arrière…

Été 2013, je venais de quitter la fac de médecine et d’abandonner mon rêve (ou celui de mes parents?) de devenir chirurgien. J’avais 20 ans et je pensais qu’à cet âge-là j’étais censée avoir pris une décision sur mon parcours professionnel, avoir une idée fixe de ce que j’allais faire … Et avoir défini quelle genre de personne je serai dans la vie.

Le problème avec les définitions, c’est qu’elles ne laissent pas de place pour le changement.

J’étais complètement paumée. Sans savoir ce que j’allais faire, j’ai saisi la première opportunité logique de l’étudiante déboussolée : avoir un petit boulot.

Se sont enchaînées des centaines d’heures en tant que caissière dans un immense supermarché. Je voue le plus grand des respects à ces personnes et essaie toujours d’être le plus gentille possible avec les caissiers/caissières, car soyons honnêtes: ce boulot c’est assez chiant.

Entre les horaires et les pauses trop courtes, les clients qui te disent « ça doit être gratuit » quand un article n’arrive pas à être scanné, le fait de ne pas voir le soleil plus de 4 heures par jour, et le mouvement interminable de tes bras de droite à gauche… Sérieusement, il y a mieux dont on puisse rêver.

Tous les jours, je me levais en traînant les pieds… En rêvant du jour où ça s’arrêterait, sans savoir que mon imagination était la clé.

Heureusement, j’avais en tête de continuer mes études et de trouver un métier qui me plaisait vraiment. Je savais que je n’allais pas passer ma vie à demander 239 fois par jour « vous avez la carte de fidélité? », et cela a allégé mon quotidien.

Fast-forward à aujourd’hui : j’ai réussi tous mes examens de 2ème année, et il ne me reste plus qu’un an avant de pouvoir dire « je suis diététicienne ».

On pourrait penser que cela est apaisant de savoir qu’il ne reste plus qu’une année avant le début de ma « vraie vie ». Pourtant, c’est fortement anxiogène.

J’ai la certitude que je ne suis pas la seule : je m’identifie à ceux et celles dont l’esprit a constamment besoin d’être challengé.
La routine peut être confortante, mais perso je trouve ça effrayant.

Et que fait une Lucie effrayée ? Elle met tout en perspective pour apaiser l’anxiété.
Maintenant tu prends un crayon, et tu commences à écrire ta Dreamlist

Maintenant c’est le moment où tu prends un bout de papier et un crayon.

Tu allumes une bougie parfumée, tu te sers un petit verre de rosé ou tu te fais un bon petit café latte glacé. (Ben oui, parce que tu vas pas commencer à picoler s’il est 9h du matin). Mets une playlist de bossanova ( #Glam&Bougie ) – OKLM quoi.

Je veux que tu fermes les yeux et que tu imagines ta vie de rêve absolue. Il n’y a aucune limite.

Peu importe si ton rêve c’est d’avoir un élevage de bichons maltais ou d’être rédactrice en chef de Vogue. Simplement, IMAGINE aaall the people, living life in peeeaaaace

Maintenant, je veux que tu visualises dans 1, 3, 5 ou 10 ans ce à quoi tu veux que ta vie de rêve ressemble. Tu prends ton crayon et tu écris ta Dream list : la liste de toutes ces choses que tu aimerais avoir accompli d’ici-là.
Rappel – Il n’y a pas de limites, à part celles dans ton esprit. Tu peux obtenir absolument tout ce dont tu rêves si tu mets ton esprit sur le coup.

Etape numéro 2 : Visualiser.

Maintenant que tu as ta Dream list, visualise comment chacun de ces éléments va avoir un rôle dans ta future vie de tous les jours.

Tu seras une grande actrice qui jouera au côté des plus grands ? Imagine le déroulement de ta journée-type : depuis l’heure de ton réveil dans ton immense appart’ à Paris jusqu’à l’embarquement dans un jet privé pour aller à Cannes (avec Ryan Gosling bien-sûr).

Tu auras le prochain prix Nobel ? Imagine-toi en train de donner des conférences, de parler à la presse de tes découvertes et réussites, et de tout ce que tu vas apporter à l’humanité.

Tu rêves d’être le prochain Mark Zuckerberg ? Visualise-toi en train de dresser la liste des associations caritatives auxquelles tu vas donner ton argent, tellement tu auras fait fortune…!

Du début à la fin, imagine à quoi ressemblera une journée dans ta vie du futur.

Un parcours probablement semé d'embuches, mais pas impossible.

Etape numéro 3: La rétrospective.

Parce que tu resteras quelqu’un de humble, qui aura travaillé dur pour satisfaire ses désirs, dans ta vie du futur, il y aura probablement un moment où tu t’assoiras dans un fauteuil confortable et repenseras à ton parcours.

Tu te rappelleras de tous ces matins où le réveil était ton pire ennemi... Toutes ces heures où tu t’es acharné-e pour parfaire ton art, où tu as tout mis de côté pour bâtir tes rêves. Tu te rappelleras de toute la passion que tu as déversé dans tout ce que tu as fait. Et tu seras reconnaissant-e de tout ce qui t’est arrivé.

Etape numéro 4 : Le retour à aujourd’hui.

Après ton voyage dans le futur grâce au gros bolide qu’est ton imagination, il devrait être plus facile pour toi de comprendre que les petits ruisseaux forment les grandes rivières.
Le but de cet exercice est donner de la valeur à chaque moment : Chaque jour compte et le temps passe.

Une de mes expressions favorites: « The bad news is time flies. The good news is you are the pilot. »

Chaque petite chose que tu fais a le potentiel de te rapprocher de ta Dream list.

La jalousie ne va pas t’aider, le défaitisme non plus. Mais choisir quelle direction ta vie va prendre oui.

Obtenir tout ce qu'on veut dans la vie, c'est possible de le faire depuis son lit !

Etape numéro 5 : Ta nouvelle routine.

Désormais, le matin tu te réveilleras 5 à 10 minutes plus tôt et tu reprendras ta Dream list. Avant même de poser les pieds sur le sol. Avant même de checker tes messages et les réseaux sociaux. Avant même de prendre un café ! (ouais je sais, c’est beaucoup en demander…!)
Ferme les yeux et répète l’étape 2 : visualise la vie de tes rêves.
Tu l’as en tête ?

Maintenant, pose-toi une seule question…:

« Que puis-je faire aujourd’hui pour réaliser mes rêves ? »

Je doute que d’ici 16h00 demain, il y aura beaucoup de zéros en plus sur mon compte bancaire et que j’aurai complété ma Dream list, mais j’y travaille. Je prend des cours en ligne, je fais du « Binge-Reading », je fais de mon mieux pour m’alimenter correctement pour que mon cerveau et mon corps soient au top de leur efficience.  De cette manière, je planifie ma journée de façon à ce qu’elle soit orientée vers ce que je désire.

Oui, j’ai d’autres obligations (une famille, des amis, des études, un petit job…), il n’y a que 24 heures dans une journée, et de temps en temps il y a des imprévus. Ce n’est pas toujours évident. Mais je fais de mon mieux pour gérer.

D’ailleurs prochainement, je te dévoilerai mon secret pour être ZE Master of Time !

Aussi, il y a des jours je n’ai pas la tête à ça et je ne fais rien du tout.

Mais au moins avec cette petite routine, je veille à ce que mon attention ne soit pas fixée sur le stress du quotidien mais sur les choses que je désire. Cela me permet d’avoir une attitude proactive. Parce que rien ne tombe du ciel…!

You go get it girl !

Pour finir, souviens-toi à jamais d’une seule phrase. Tu te la mets en fond d’écran, tu l’imprimes et tu l’affiches sur ton frigo… Ou même tu te la fais tatouer sur le bras… Je m’en fiche, mais souviens-toi :

Est-ce que tu le feras ?