Sel, hypertension et ballonnements… Tu me remercieras dans 30 ans.

Sel, hypertension et ballonnements… Tu me remercieras dans 30 ans.


Le sel, c’est comme l’amour : Ce n’est pas parce qu’on ne le voit pas que ça n’existe pas… Et ça peut aussi te donner des problèmes de coeur.

Et c’est reparti, je met mon grain de sel 😉

Holà chicos/chicas !

J’ai enfin terminé ma session de révisions/examens jeudi dernier, une bonne chose de faite ! Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre les résultats hihi 🙂 Ce fut une grosse pause pour le blog, je m’en veux, j’étais tellement lancée… Mais ne vous inquiétez pas, on va reprendre du bon pied !

Aujourd’hui, je voulais vous parler un peu plus du sel et des produits salés

Le sel, c’est un peu fourbe : ça ne se voit pas beaucoup, on mesure ça en pincées… Imagine t’as d’énormes pouces et du coup t’en mets deux fois trop ? :O (non non, j’ai pas perdu mon « sens de l’humour »)

Pourquoi se soucier de la quantité de sel qu’on consomme ?

Bien que le sodium contenu dans le sel a un rôle important pour l’organisme, la consommation excessive de sodium est directement liée avec l’augmentation du risque d’hypertension artérielle et de maladies cardiovasculaires.

Peut-être que c’est à ce moment que tu vas me dire « mais l’hypertension, c’est un truc de vieux ça! »…

De 1) respecte les aînés stp

De 2) manger trop salé est néfaste pour la tension artérielle de n’importe qui, à n’importe quel âge.

Et de 3) les habitudes, plus tu les prends tôt, mieux c’est !

C’est la nature humaine ; avec nos petits cerveaux tout dodus on se croit plus intelligents que le reste des animaux, mais ça n’empêche pas qu’on a du mal à se projeter plusieurs décennies plus tard, avec d’autres facteurs de risque ou problèmes de santé…

Autant commencer tôt et péter le feu plus tard 😛

Aussi, avec l’augmentation de la disponibilité alimentaire et l’industrialisation, nous avons plus de probabilités de tomber sur des aliments très riches en sel, contrairement à nos grand-parents. Donc continue à lire la suite. 😉

En théorie…

Selon l’OMS, on devrait consommer moins de 5 grammes de sel par jour.

A l’heure actuelle, on consomme en moyenne près du double… Pas terrible.

Peu importe si tu es quelqu’un qui a besoin de faire baisser sa tension ou pas, voici à quoi ça ressemble plus précisément:

Ici, il y a au total 10 grammes de sel. Tu l’as compris, une cuillère à café c’est le maximum de sel que tu devrais consommer.

Mais en réalité, ce n’est pas si facile que ça, car le sel se cache parfois à des endroits insoupçonnés !

En pratique pour réduire sa consommation de sel…

Premièrement, on mémorise les aliments transformés qui en contiennent le plus :

  • Le pain et les biscottes, les viennoiseries (oui!)
  • Les viandes et les charcuteries transformées
  • Les fromages
  • Les plats préparés (pizzas, quiches, lasagnes etc…)

L’idée, ce n’est pas de bannir strictement tous ces aliments. Parce que ça arrive à tout le monde de vouloir manger un hot-dog chez Ikea. L’important c’est de ne pas en abuser, et quand l’occasion se présente, choisir des aliments qui contiennent moins de sel.

En plus de ça, on n’oublie pas la sauce soja, les condiments et les aliments fumés qui contiennent pas mal de sel.

Plus spécifiquement, dans la cuisine :

  1. On utilise voire on abuse des épices pour donner du goût aux aliments plutôt que de rajouter du sel.
  2. On n’oublie pas les matières grasses. L’idéal c’est d’utiliser 1 cuillère à soupe par repas d’huile végétale. Les matières grasses portent et révèlent les arômes…! (Et certaines protègeront même ton joli coeur)
  3. On goûte avant de saler (de préférence sans se brûler) 😉

Hottie tip:

Comme le sel attire l’eau, quand on en consomme trop il se peut que ça crée une sensation de ballonnement. Pas idéal le jour où tu dois porter une jolie petite robe pour un mariage, un anniversaire, ou tout autre évènement spécial… Diminuer ta consommation de sel la veille peut aider à te sentir mieux le jour J ! Et n’oublie pas de boire suffisamment d’eau !

Le mot de la fin :

Si tu pensais que c’était simple de « manger sainement », eh ben je suis désolée de te décevoir.

Je t’invite à aller regarder ma dernière vidéo sur Youtube : je suis sortie de ma zone de confort (#girlboss) et je me suis filmée en train de parler :O

En gros, je te révèle la petite farce que je t’ai faite et surtout, à la fin je te donne de précieux conseils pour choisir des aliments qui sont bons pour la santé!

Adios amigos !

 

5 fruits et légumes par jour : Utopie ?

5 fruits et légumes par jour : Utopie ?

« Pour votre santé, mangez 5 fruits et légumes par jour »

« Mangez 5 fruits et légumes par jour » doit être un des slogans les plus connus des francophones. Bien joué les départements de la santé publique 😉

Tout le monde le dit, tout le monde le sait, mais pourtant personne ne le fait. En effet, cette année est sorti le rapport de l’enquête nationale sur l’alimentation, menuCH, et pour les fruits et légumes, c’est pas tout à fait brillant.

Seulement 3.3% de la population suisse réussit à manger les 2 fruits et 3 légumes recommandés.

Français, ne vous moquez pas trop : l’étude INCA 2 montrait qu’en 2007, les Français consommaient en moyenne 140 g de fruits et 140 g de légumes quotidiennement, soit un peu plus qu’une portion de chaque.

NB: L’étude INCA 3 devrait sortir cette année…!

Mais alors Micheline ? Pourquoi tu manges pas tes 5 fruits et légumes ?

Est-ce que 5 fruits et légumes, c’est trop demander ?

Physiquement, t’en es tout à fait capable. C’est pas comme les protéines, où une consommation quotidienne de 500 g de poulet sur le long terme par exemple, peut faire passer un sale moment à tes reins. Et de plus, 500 à 600g de fruits et légumes, c’est pas tant que ça au final. La preuve:

Portion fruits et légumes jus de fruits recommandation

A gauche, ça fait un peu plus que 360 g, je me suis dit t’allais pas manger les tiges de la tomate et de la courgette, ni la peau de l’oignon… Au milieu, quelques morceaux d’une délicieuse pastèque. A droite, un verre de jus d’orange frais: 2dL c’est exactement la contenance d’un petit pot de Nutella !

Culturellement parlant, c’est plus difficile. Bah oui: la blanquette de veau, le boeuf Bourguignon, tout comme la fondue et le papet vaudois… Ce ne sont pas tellement des plats qui mettent les fruits et légumes comme stars de ton assiette. C’est plutôt les invités du plateau dont tout le monde s’en fout.

Pourquoi 5, et non 1 ou 32 portions de fruits et légumes?

Chérie, ça c’est de la statistique. Je vais pas tout t’expliquer pour éviter que tu t’endormes. Mais en gros, on calcule les besoins d’un adulte-type en vitamines, minéraux et fibres. Ensuite on fait des calculs de ouf, et bim ça nous dit: « pour que 95% des gens couvrent leur besoins, il faut qu’ils mangent 2 portions de fruits et 3 portions de légumes par jour ».

Une portion équivaut à 100-120g. Les Suisses et les Français ne seront donc jamais d’accord...

Et on fait comment pour en manger 5 par jour ?

Les légumes :

  • Garde en tête que l’assiette équilibrée standard comprend toujours des légumes, des féculents et une source de protéines. Brocoli, pommes de terre et poulet / Tomates, pain complet et mozzarella / Carottes, quinoa et tofu …
  • Les professionnels de la nutrition ne s’entendent pas tous là-dessus, mais on peut compter les sauces à base de légumes comme des portions. C’est clair que la sauce tomate, c’est pas aussi bien que de vraies tomates mais c’est déjà un bon début !
  • Idéalement, les légumes devraient représenter la moitié de ton assiette. En veillant à cela, tu peux atteindre très facilement les recommandations et ainsi couvrir tes besoins.
  • Quand tu fais tes achats, visualise ce que tu vas cuisiner et comment ça va donner dans une assiette. Est-ce qu’une carotte, ce sera vraiment suffisant ? Et 3 kilos d’aubergines, est-ce que ça ne sera pas trop ? En imaginant ton assiette, tu peux mieux estimer combien de légumes il te faudrait, et tu évites aussi d’acheter trop.
  • D’ailleurs pour celle qui dirait « Ouais mais les légumes, j’en achète et ils finissent tous par pourrir dans mon frigo »… : Achètes-en qu’une certaine quantité à la fois, mademoiselle ! Certes, ça va te faire plus d’aller-retours dans les magasins, mais ça évitera le gaspillage. Eventuellement, tu peux toujours acheter des surgelés. En fonction du procédé de surgélation, ceux-ci préservent leurs qualités nutritionnelles et sont tout aussi intéressants que des légumes frais.
  • « J’aime pas les légumes »: Commence déjà par manger ceux que tu aimes. C’est difficile de détester absolument tous les légumes de la planète (ou peut-être quelqu’un me prouvera-t-il le contraire…?). Pour le reste, je ne peux que t’inciter à chercher des recettes. Essaie différentes combinaisons pour que ça passe mieux. T’aimes pas le concombre ? Tente un tzatziki à boire. Les choux de Bruxelles te donnent la gerbe ? Cuisine-les en purée et sers-les avec des lardons et du riz. Aussi, les épices et les herbes aromatiques, ça aide!

Tomate recommandations 5 fruits et légumes manger

Et les fruits :

  • Un fruit, c’est une bonne idée pour les collations. A ta pause, au lieu de prendre un pain au chocolat, tente plutôt un yaourt nature avec un fruit.
  • Beaucoup de fruits sont transportables et faciles à manger à l’emporter: les indémodables pomme et banane, pêche, abricot… Hop, dans le sac à main !
  • Envie d’autre chose ? Prépare-toi à l’avance un petit tupperware avec les fruits de ton choix. Fraises, framboises, dés d’ananas ou de melon… Il n’y a rien que tu ne puisses pas faire !
  • « Et les jus de fruits, ça compte? »: de nouveau, il y a plusieurs avis. En France, les jus de fruits sont considérés comme des boissons sucrées et sont donc à consommer avec modération. En Suisse, on dit qu’une portion de fruits peut être remplacée par 2 décilitres de jus… Pour autant que ce ne soit pas un jus de fruit à base de concentré et qu’il ne contienne pas de sucres ajoutés. L’idéal reste toujours les fruits frais entiers. Mais pour l’aspect pratique et pour la gourmandise, un petit jus de fruit de temps à autre, ça ne fait pas de mal.

+ 2000 points pour Gryffondor si t’arrives à consommer des fruits et légumes de saison !

Bref. Je vais m’arrêter ici car j’ai mille et un conseils qui me viennent à l’esprit. Je pense que cette liste de conseils ne pourra jamais être exhaustive… Chaque personne a des habitudes particulières, et tmtc il n’y a pas de technique qui marche pour tout le monde!

Finalement, si t’as besoin d’un conseil ou que tu as une question par rapport à ça, tu peux toujours me demander ici ! 🙂

A plus dans le bus !

« Les féculents ça fait grossir » : FAUX ! Et s’autoriser à en manger, c’est même bon pour l’estime de soi

« Les féculents ça fait grossir » : FAUX ! Et s’autoriser à en manger, c’est même bon pour l’estime de soi

Les femmes & les féculents, une longue relation d’amour-haine

Parfois le matin dans le train quand je m’ennuie, il m’arrive d’avoir l’oreille qui traine et j’écoute les conversations des autres passagers. Surtout celles des femmes… 😛 Je pourrais dire que dans bien 20% des cas, elles parlent d’alimentation, et beaucoup plus souvent que je ne le voudrais, une d’elles déclare « Ouais moi j’évite les féculents perso » ou « je vais faire le régime Dukan »…

Peut-être toi-même tu fais la même chose. Tu sais déjà ce que je pense des régimes en général… Mais, est-ce vrai que les féculents font grossir ? La recommandation de « manger un féculent à chaque repas » serait alors un complot de l’Etat ? Ou bien serait-ce les Illuminatis ? :O

Mais d’abord, c’est quoi les féculents ?

La définition d’un féculent pour le Larousse c’est « graine, fruit, tubercule alimentaires riches en amidon, en particulier les graines de légumineuses (lentilles, haricots, etc.) ».

Oui, mais encore?

« Le terme « féculent », attesté depuis le xvie siècle, dérive du latin faeculentus (plein de lie, de vase, de boue) qui dérive lui-même de faex, faecis, dépôt, sédiment, fèces. Son sens initial désignait un liquide épais, chargé d’impuretés. » (Source: Wiki)

Mhh miam.

Vu l’étymologie du mot, on peut se dire que c’était mal parti dès le début pour que les féculents aient beaucoup de fans… Lol.

Ce groupe d’aliments s’est pourtant fait sa place au rang numéro 3 de la pyramide alimentaire. Il regroupe le pain, les céréales et compagnie, le riz, les légumineuses et les pommes de terre. De manière générale, ils apportent surtout des glucides, du magnésium, de la vitamine B1 et des fibres.

Pourquoi on ne devrait pas éviter les féculents ?

  • Ils sont bons gustativement!
  • Ton cerveau consomme 20% de ton énergie, bien qu’il ne représente que 2% de ta masse totale. Et surtout, lui et tes globules rouges sont très friants de glucides. Qui a envie d’avoir un cerveau qui traine les pieds…? Pas moi perso.
  • Les féculents coupent la faim : les glucides sont facilement et rapidement digérés et les fibres contribuent à la satiété. D’ailleurs, plusieurs études ont montré qu’une alimentation pauvre en fibres favorise la prise de poids. Oui madame!

Féculents estime de soi

S’autoriser à manger des féculents, c’est bon pour l’estime de soi

Si je te dis « ne pense pas à un hippocampe à paillettes », tu vas faire quoi ? Penser à un hippocampe à paillettes.

Et si je te dis « ne mange pas de féculents », tu ne vas penser qu’à ça. Puis un jour, par un bel après-midi ensoleillé, un muffin au chocolat va croiser ton chemin, te faire de l’oeil. Tu ne sauras résister et tu vas culpabiliser de l’avoir mangé.

Au final, tu vas te sentir comme une ratée parce que tu auras failli à ta règle, et ça va atteindre ton estime de toi – et ça, on ne veut pas.

Les féculents ne font pas grossir. Un point c’est tout.

Quand je serai vieille, je dirai à mes petits-enfants de ne pas prendre de drogue, de ne pas parler aux inconnus… Mais aussi de se méfier d’une personne qui propose une « liste des féculents qui font grossir ».

Tu peux essayer de manger 1.5 kg de riz nature par jour*: tu ne vas pas prendre de poids. Tu seras peut-être constipée par contre…

Ce à quoi il faut faire attention, c’est ce qu’on ajoute à nos féculents et la manière dont on les prépare.

Evite d’ajouter « un peu trop » de fromage, d’huile, ou de crème à un féculent, ou de le frire. On ne se rend pas toujours compte des matières grasses cachées !

*1.5 kg de riz représente 2000 kcal, ce qui équivaut à l’apport énergétique recommandé pour un adulte-type. NB: Ce nombre ne prend en compte ni ton poids, ni ta taille, ni combien d’heures tu passes à faire du shopping. Il est indicatif. En bref, les besoins énergétiques peuvent varier.

Féculents Guide des portions selon recommandations de la Societe Suisse de Nutrition

Le Take-home message pour les féculents

  • Une portion de féculents à chaque repas please ! (Tu peux même imprimer l’image ci-dessus et la coller sur ton frigo!)
  • Favoriser les féculents complets et les légumineuses pour avoir la dose de fibres.
  • Tranquillou sur ce que t’ajoutes à tes féculents: Une sauce à base de légumes, c’est l’idéal !

La page Facebook The Lazy French Girl a atteint les 60 likes ! Merci 🙂 Plus on est de fous, moins il y a de riz, alors n’hésite pas à partager la page avec tes copines !

The Lazy French Girl Sur Facebook- like et partage

« Je n’arrive pas à prendre un petit-déjeuner le matin »: Comment modifier cette habitude dès aujourd’hui

« Je n’arrive pas à prendre un petit-déjeuner le matin »: Comment modifier cette habitude dès aujourd’hui

La déesse du petit-déjeuner elle-même sait: avant, je sautais souvent le petit-déjeuner. Par flemme, par envie de rester au lit plus longtemps… Ou parce que j’avais simplement rien dans mon frigo.

Peut-être toi aussi tu fais partie de la team « sans-petit-déj »?

Pourquoi devrait-on toujours manger le matin?

« Manger comme un roi le matin, comme un prince le midi, comme un pauvre le soir » – Tu as sûrement déjà entendu cet adage.

Du coté scientifique de la chose: Une grosse étude a démontré que manger copieusement au repas du soir augmentait le risque d’obésité et d’autres trucs pas très joyeux.

Dans la vie réelle, quand tu ne manges pas le matin, il y a des chances que tu compenses en mangeant plus que tu ne devrais aux deux autres repas ou que tu grignotes entre les repas. De manière générale, cela peut mener à une prise de poids.

Aussi, le petit-déjeuner est le moment idéal pour compléter l’équilibre alimentaire: si par exemple t’as du mal à caler un fruit et des oléagineux dans le reste de ta journée, ce serait une bonne idée de les intégrer à ton petit-déjeuner… Par exemple, en essayant mon bol de petit-déj Blueberry Lemon 😉

C’est bien facile de dire qu’il faudrait manger tous les matins. En pratique, comment faire ?

Mange comme un roi le matin comme un prince a midi comme un pauvre le soir

Conseils pour s’habituer à prendre le petit-déjeuner:

  1. Mange léger au repas du soir
  2. Organise-toi à l’avance et aie toujours sous la main de quoi te préparer un petit déjeuner
  3. Bois un verre d’eau pour réveiller en douceur ton système digestif (et te réhydrater, après ces 6-8 longues heures sans boire!)
  4. Fais de ton petit-déjeuner un moment de détente: Lis ton horoscope, discute avec ton ami imaginaire, écoute cet album que t’avais promis d’écouter…
  5. Si tu n’aimes pas ce que tu manges pour le petit-déjeuner, essaie différentes choses jusqu’à trouver ce qui va le mieux pour toi. On n’aime pas toutes le pain-beurre-confiture!
  6. Toujours pas faim ? Peut-être c’est le moment de caler quelques minutes d’activité physique… Faire du sport, ça creuse. (En plus ça fait depuis Nouvel An que t’as dit que t’allais te mettre au sport)
  7. …Toujours pas faim? Sacre bleu. Personnellement, j’essaierais quand même de manger un yaourt ou quelque chose de léger, histoire d’avoir quelque chose dans le ventre. Et je prendrais avec moi un petit pain complet et un fruit, à manger plus tard dans la matinée
  8. Si tu ne réussis pas, ce n’est pas grave 🙂 si tu n’as pas faim, ben c’est comme ça. Reste à l’écoute de tes sensations!

L’important est d’essayer et de prêter attention aux changements éventuels. Peut-être tu auras moins l’estomac dans les talons au repas de midi, ou moins envie de manger des sucreries.

Si tu essaies quelques-unes de ces idées ou toutes, raconte ton expérience dans les commentaires ci-dessous! Je suis curieuse de savoir si comme moi tu deviendras une addict du petit-déj’!

 

Blanchir pour obtenir des légumes colorés

Blanchir pour obtenir des légumes colorés

 

Wow! Jolie couleur, non? Je te parle de « blanchir », mais ironiquement ces brocolis sont plutôt colorés. Alors blanchir, késako?

Fut-il une époque, j’étais une vraie tarte pour faire la cuisine. Je ne dirai pas qu’aujourd’hui je suis un véritable cordon bleu, mais il y a du progrès !(#MerciLesCoursDeCuisineALEcole)

Cuire ses légumes, ça parait être un truc un peu simple, mais il y a une manière particulière de le faire pour non seulement avoir des légumes canons dans ton assiette, mais aussi préserver leur teneur en vitamines et minéraux.

La théorie

La théorie, c’est que la plupart des vitamines se dégradent quand elles sont exposées à la lumière, l’air et la chaleur.

Il y a un tas de légumes que j’adore manger crus, parce qu’ils ont bon goût, parce qu’ils sont encore plus intéressants du point de vue nutritionnel. Aussi parce que le soir je suis un peu une flemmarde. Si je peux éviter d’être derrière les fourneaux pendant trop longtemps, c’est volontiers.

Mais parfois, pour le goût et la texture, c’est plus sympa de les cuire.

Blanchir légumes c'est facile

Dans la pratique, comment blanchir ?

Pour que les légumes gardent un maximum de vitamines et minéraux, qu’ils restent colorés et soient cuits à point, il existe une technique: celle de blanchir.

Tout simple: D’abord, tu portes à ébullition une grande casserole remplie d’eau salée. Tu attends jusqu’à ce que l’eau boue à gros bouillons (très important!). A ce moment-là, tu peux y plonger les légumes que tu auras lavés et parés au préalable. Il faut éviter d’en mettre une trop grande quantité d’un coup, quitte à blanchir tes légumes en plusieurs petites portions.

Il te faudra entre 3 et 5 minutes pour blanchir asperges, haricots verts, brocoli, carottes et choux de Bruxelles.

Rapide, n’est-ce pas?

Blanchir des légumes

Après les avoir égouttés, tu peux servir de suite, ou sinon les plonger dans un bain d’eau froide afin d’arrêter la cuisson et les réchauffer plus tard, pour les faire griller à la poêle par exemple. Ce processus permet de fixer la chlorophylle: fini les brocolis jaunes-gris!

Si tu as besoin qu’on t’explique la chose avec un accent canadien, clique ici 😉

Aussi, cuire les légumes entiers et non découpés permet de limiter la perte en vitamines et minéraux.

Du coup… Il n’y a plus qu’à !

 

 

Règle n°1 pour être en forme : boire de l’eau

Règle n°1 pour être en forme : boire de l’eau

Les beaux jours se rapprochent ! Les oiseaux chantent, l’odeur du printemps flotte dans l’air (#fichupollen), les températures augmentent doucement mais sûrement. C’est sûr le printemps arrive, ce qui veut dire… Bientôt l’heure de la bronzette et de faire mumuse dans l’eau 😉

Yey!

Je sais pas toi, je suis ravie de pouvoir profiter du soleil à nouveau!

Un des problèmes avec la chaleur, c’est qu’on se déshydrate plus facilement. Donc avant que tu ne fasses une insolation, parlons un peu d’hydratation.

S’hydrater : acte d’introduire de l’eau dans l’organisme afin de maintenir ou rétablir un équilibre normal de l’eau

Tu vas peut-être te demander, pourquoi une étudiante en diététique te parle d’un truc aussi basique que ça en plus ça n’a pas de goût.

Pourquoi boire de l’eau ?

Il faut imaginer ton corps comme une usine: une belle usine, très performante. Elle fait des choses sans que tu t’en rendes compte forcément (« Vis ma vie de PDG »).

Elle fonctionne sans arrêt et utilise quasiment tout ce qu’on lui donne. Les employés, les cellules, reçoivent des paquets, les déballent et en utilisent le contenu.

Un apport en eau suffisant est important car elle permet que ses employés, soient au top de leur forme.

Elle contient également des sels minéraux utiles au bon fonctionnement de l’usine.

Et aussi, comme une usine ordinaire, ton usine doit évacuer des déchets. Boire des liquides va te faire uriner, ce qui permettra de relarguer ces déchets dans la nature. (On parlera d’écologie une autre fois, promis)

« Okay, mais du coup si je bois un verre d’eau ça suffit, non? »

Eh non… La Société Suisse de Nutrition (SSN) recommande aux personnes en bonne santé de boire 1 à 2 litres d’eau par jour.

De plus, les besoins en eau augmentent dans certaines situations: quand il fait chaud, quand on a de la fièvre ou que l’on fait du sport.

Difficile de savoir quelle quantité exacte est nécessaire pour chaque individu. C’est pour ça qu’un bon repère est la couleur de l’urine. Plus elle est claire et transparente, mieux c’est. Si ton urine est jaune foncée, c’est qu’il est temps d’aller boire un coup.

« Jamais je vais y arriver, j’oublie tout le temps de boire »

On est dans le même bateau, copine. Mais t’inquiètes j’ai quelques astuces que j’ai testé à te proposer.

La bouteille: C’est peut-être bête à dire mais toujours avoir une bouteille sur soi, ça facilite la chose. Investis dans une jolie petite gourde si ça peut t’inciter à toujours la prendre avec toi. Mais sinon, une bouteille en plastique que tu réutilises, ça va très bien!

Les bracelets : 8 petits bracelets sur le même poignet en début de journée, chacun représentant un verre de 250 ml. A chaque fois que tu bois un verre d’eau, tu passes un bracelet sur l’autre poignet. Le but du jeu, c’est qu’à la fin de la journée, tous les bracelets soient sur ton autre poignet.

Personnellement, ça a marché un bon moment pour moi parce que ça dérange pour écrire quand ils sont sur mon poignet droit (juste envie de s’en débarrasser).

Jusqu’au moment mon esprit de pseudo-fashionista a pris le dessus car les couleurs ne s’accordaient pas tous les jours avec ma tenue… Et puis, je n’ai pas toujours le droit d’en porter pour des questions d’hygiène.

Mais peut-être c’est quelque chose de faisable pour toi. A essayer 😉

Une application pour smartphone : « Bienvenue dans l’ère de la technologie! Tu oublies de satisfaire un de tes besoins primaires ? Il y a une app pour tout, il y a une app pour ça! ».

En ce moment, j’en utilise une super basique qui me permet de loguer chaque verre que je bois, et me dit combien il m’en reste à boire pour atteindre mon objectif. En plus, elle envoie des notifications tout au long de la journée donc je peux faire semblant d’avoir des amis qui m’envoient des messages donc pas moyen d’oublier.

« Donc deux litres de soda ou de bière par jour et on est bon? »

Il est préférable de réserver les sodas (light ou pas) et l’alcool pour les occasions spéciales.

Si tu n’aimes pas le goût de l’eau, il y a des combines pour l’aromatiser, comme par exemple avec l’indémodable rondelle de citron.

Le thé et le café comptent aussi, et sont idéaux quand ils sont non sucrés.

(On abordera le sujet des boissons et du sucre tout bientôt, ne te fais pas de soucis).

citrons

D’autres trucs et astuces à proposer? N’hésite pas à les partager dans les commentaires!

Après tout, chacune est experte de soi-même 🙂